Pour voir davantage de papybaigneurs, tôt retraités, visitez la phototèque "Têtes à l'établi" (colonne de droite)