Le latex sèche. Il se teinte en ocre. On s'approche du rendu plastique d'un poupon classique.


La question se pose désormais de savoir s'il ne faut pas en rester là : ne pas retirer les moules en latex et exploiter cet effet de surface "plastique".