"Je rêve d'une science, et je dis bien une science, qui aurait pour objet ces espaces différents, ces autres lieux, ces contestations mythiques et réelles de l'espace où nous vivons.
Cette science étudierait non pas les utopies, puisqu'il faut réserver ce nom à ce qui n'a vraiment aucun lieu, mais elle étudierait les hétérotopies, les espaces absolument autres. Et forcément la science en question s'appellerait, elle s'appellera, elle s'appelle déjà l'hétérotopologie.



Les lieux que la société ménage dans ses marges, dans les plages vides qui l'entoure, ces lieux sont plutôt réservés aux individus dont le comportement est déviant par rapport à la moyenne ou à la norme exigée. De là, les maisons de repos, de là, les cliniques psychiatriques, de là, également, bien sûr, les prisons. Il faudrait sans doute y joindre les maisons de retraites, puisque, après tout, l'oisiveté, dans une société aussi affairée que la notre, l'oisiveté est comme une déviation, déviation (...) qui se trouve en l'occurrence être une déviation biologique quand elle est liée à la vieillesse ; et c'est une déviation, ma foi, constante pour tous ceux, du moins, qui n'ont pas la discrétion de mourir d'un infractus dans les trois semaines qui suivent leur mise à la retraite."

Michel Foucault