Titre | Navigation | Recherche

Résidence

Résidence ?

De mars à octobre 2006, simple appareil et cabinet plastique ont investi la salle polyvalente pour exposer leur travail pour l'installation Résidence, réflexion sur l'art de vieillir (du nom de la manifestation alliant théâtre, colloque et exposition organisée par la compagnie Cadavres Exquis, qui s'est tenue du 19 au 22 octobre / théâtre des Asphodèles, Lyon).
La salle polyvalente révèle ici ce que l'on ne montre pas d'habitude : les hésitations, les brouillons, les revirements, les réflexions, le désordre des ébauches. Un work in progress qui s'est clôturé par la présentation de l'installation au public.
¤¤ Pour épouser le déroulé chronologique des opérations, ce blog doit être lu de bas en haut ¤¤

Accords

Discussion avec Rodolphe, sur les poupées.

Lire la suite

Poupées de/au théâtre

Gisèle Vienne

Lire la suite

Petite histoire de Cabinet Plastique

Cabinet plastique a été fondé par Rodolphe Montet, plasticien formé à l'école d'arts appliqués de Lyon.

Lire la suite

Description du projet : premières pistes

Partant du lieu commun selon lequel les vieux retombent en enfance, « Résidence » voudrait présenter un parc à jeux grandeur nature où des « poupées de vieux » seraient mises en situation.


Description
« Résidence » : un parc à jeux grandeur nature, idéal, comme dans une vitrine de jouets. A l'intérieur, quatre, cinq poupées sont mises en situation. Leurs corps et leurs habits sont ceux d'enfants de 2-3 ans. Une seule chose dénote, elles ont des visages de personnes âgées. Ces visages, très réalistes, conçus à partir de moulages, s'opposent aux corps lisses et abstraits qui les supportent.



Corps de poupées et visages de vieux, l'assemblage est (et se veut) troublant. Résidence voudrait faire affleurer des questions que l'on écarte habituellement : en infantilisant les personnes âgées, n'essayons-nous pas de nous rassurer face à la proximité de leur mort ? ?? comme si la mort ne venait prélever que des corps « vides », des poupées.

présentation

simple appareil et cabinet plastique investissent la salle polyvalente pour exposer leur travail en cours sur Résidence

Lire la suite