Actualités - simple appareil

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

24 mai 2009

Dans les yeux d'O. Welles : Falstaff - séance de l'oBservatoire, dimanche 24 mai

Ce message pour vous annoncer la prochaine séance de L'oBservatoire consacrée au Falstaff d'Orson Welles (Chimes at Midnight en version originale, 1965). Séance co-présentée par Messires Benjamin et Corneliu.

La projection se tiendra le dimanche 24 mai, aux alentours de 20h30, chez Antoine (merci à lui). Ceux qui le souhaitent peuvent se joindre à nous pour un apéro dînatoire, en arrivant un peu plus tôt !

ci-dessous un extrait du texte de présentation (en français et en anglais) consultable en intégralité ici: http://simpleappareil.free.fr/lobservatoire/index.php?2009/05/06/64-falstaff

Welles considère Falstaff / Chimes at Midnight comme son chef-d’œuvre absolu, son film le plus fidèle à ses intentions initiales. C'est aussi le film dans lequel il s’est investi le plus. Le film reflète la personnalité de Welles, ses défauts, son charisme, ses rêves ; c'est un véritable autoportrait. Un autoportrait à travers Shakespeare.
Chaque metteur en scène adaptant Shakespeare coupe et modifie le texte original. Rares sont ceux qui proposent une adaptation ambitieuse. Welles l'a fait. Il a récolté et assemblé de manière parfaitement originale les extraits de quatre pièces de Shakespeare (Richard II, Henry IV 1 et 2, Henry V) évoquant Falstaff. "I don’t believe in an essential reverence for the original material. It’s simply part of the collaboration.”
“Falstaff... is the most unusual figure in fiction in that he is almost entirely a good man... He is a gloriously, life-affirming good man. There are very few gigantic silhouettes on the horizon of fiction who are good.” Orson Welles

Rendez-vous chez Antoine
8 allée d'Andrézieux - Paris 18e
Code : 24B76, 8e étage
Métro : Marcadet Poissonnier (lignes 12 & 4)
Tél : 01 42 57 70 61
mobile : 06 21 56 15 34

Lire la suite

6 mars 2009

Naissance d'une nation : La Bataille d'Alger + Muriel, deux séances de l'oBservatoire - 6 et 8 mars

Double séance consacrée à La Bataille d'Alger de Gillo Pontecorvo (1966) et au Muriel d'Alain Resnais (1963).
Le texte de présentation, ici : http://simpleappareil.free.fr/lobservatoire/index.php?2009/03/06/61-naissance-d-une-nation-la-bataille-d-alger

En 1965, soit trois ans après les accords d'Evian qui scellent la fin de la Guerre d'Algérie, Gillo Pontecorvo entreprend la réalisation de La Bataille d'Alger. Le film propose la reconstitution "réaliste" des opérations ("terrorisme" du Front de Libération Nationale vs "maintien de l'ordre" par l'armée française) qui ensanglantèrent Alger de la fin septembre 1956 à octobre 1957 - pour la chronologie détaillée des faits, voir ci-dessous l'histoire de la bataille (Bernard Droz) et, pour une mise en contexte plus large, le documentaire d'Yves Courrière sur la Guerre d'Algérie (1972).

Lire la suite

24 janvier 2009

De l'Abjection de Jacques Rivette en ligne sur L'oBservatoire

Le texte "De l'Abjection" de Jacques Rivette (1961) est en ligne sur L'oBservatoire.
http://simpleappareil.free.fr/lobservatoire/index.php?2009/02/24/62-de-l-abjection-jacques-rivette

Article paru dans les Cahiers du cinéma, n° 120, juin 1961, pp. 54-55. Repris dans Antoine De Baecque (edit.), Théories du Cinéma, Paris, Cahiers du cinéma, 2001, pp. 37-40.

Cet article de Jacques Rivette constitue en quelque sorte l'aboutissement logique de la "Politique des auteurs" définie et défendue par les Cahiers du cinéma, tout au long des années 1950. Par opposition à la culture intellectuelle dominante à l'époque (progressiste, antiaméricaine), de "gauche", il s'agissait pour les jeunes critiques de spécifier une approche spécifiquement cinématographique des films, fondée sur la "mise en scène" - en tant qu'elle serait le site essentiel de l'intelligence au cinéma et le mode d'expression par excellence de l'"auteur" de films.

Lire la suite

18 décembre 2008

Séances l'oBservatoire consacrée à Chris Marker + Fête - jeudi 18 et vend 19 déc., à 21h

Chris Marker, "le plus connu des cinéastes inconnus", artiste atypique s'il en est, a longtemps pris un malin plaisir à ne pas réaliser de films de durée standard.
C'est donc une sélection de courts-métrages que j'ai décidé de montrer pour accompagner la sortie du livre Also known as Chris Marker, publié par le Point du Jour.
Les films courts, plutôt que les très longs, parce qu'ils sont certainement les plus difficiles à voir (quoique l'édition du double-dvd Le Fond de l'air est rouge / Sixties facilite pas mal les choses désormais). Parce qu'ils permettent, "en accéléré" si l'on veut, de se faire une image de l'extrême vitalité/variété de son travail.

Plus d'infos : http://simpleappareil.free.fr/lobservatoire/index.php?2008/12/18/58-staring-back-chris-marker


Considérations pratiques
Les séances se dérouleront chez Romain.
La première (Guernica / Le 20 heures dans les camps / 2084 / L'Ambassade), jeudi 18 décembre, aux alentours de 21h00, histoire de ne pas terminer trop tard - buffet avant pour ceux qui le souhaitent ; apportez un petit quelque chose et ce sera parfait.
La seconde (Les Astronautes / La Jetée / Life), vendredi 19, aura lieu un petit peu plus tôt ou à 21h au plus tard, histoire de laisser place au pot et à LA FETE. Les films continueront sans doute de "tourner" lors de la soirée...
168, avenue d'Italie - Paris 13e
Métro : Maison-Blanche (ligne 7)
Portable de romain : 06 25 86 45 75

Lire la suite

6 avril 2008

Séance de l'oBservatoire consacrée à Al Jolson "Jazz Singer" - dimanche 6 avril, à 19h

Séance de l'oBservatoire consacrée à Al Jolson "Jazz Singer" - dimanche 6 avril, à 19h

10 mars 2008

"LBJ" de Santiago Alvarez (1968) en ligne sur L'oBservatoire !

Ci-dessous LBJ (1968), le film réalisé par Santiago Alvarez, pamphlet dirigé contre Lyndon Johnson en particulier et la politique américaine en général. Magnifique exemple de satire politique.
(Magnifique en ceci, que fondé sur la réappropriation des images et le détournement des produits courants de la société de consommation -extraits de Life, de films holywoodiens, etc.-, il est en quelque sorte à la portée du quidam de l'ère numérique, pour peu qu'il soit imaginatif, énergique et déterminé !)
http://simpleappareil.free.fr/lobservatoire/index.php?2007/11/08/42-in-girum-imus-nocte-et-consumimur-igni

Lire la suite

17 février 2008

Séance de l'oBservatoire consacrée au film de Paradjanov "Sayat Nova" - dimanche 17 février, à 18h

Cinéma médiéval (Sayat Nova / Couleur de la grenade)
En 1968, Serguei Paradjanov commence la réalisation de son huitième long métrage ; il s??agit de l??adaptation à l??écran de la vie du trouvère ("achough") et poète arménien du XVIIIe siècle Sayat Nova, à l'occasion du bicentenaire de sa naissance. L??impact de ce film sur la vie de son auteur sera capital : il consacrera Paradjanov comme l'un des maîtres du cinéma mondial tandis que Sayat Nova / La Couleur de la Grenade marquera de sa singularité l??art cinématographique (rien de comparable ni avant ni après). Malheureusement, et puisque en URSS aucun accomplissement ne doit rester impuni, cette réussite attirera sur le cinéaste une série de représailles qui le réduiront au silence pendant près de quinze ans. Le film sera quant à lui interdit puis mutilé par le gouvernement soviétique.
S??inspirant à la fois de la création du poète arménien et de l??art médiéval, Paradjanov crée un langage novateur et réalise une ?uvre appartenant à ce qu??on peut nommer le "cinéma médiéval". Ce sont ces angles de regard et d'interprétation qu??on privilégiera pour cette présentation, puis lors de la séance.

Considérations pratiques

la séance se déroulera le dimanche 17 février, à l'heure du thé (18 h), chez Romain, dans un cadre somptueux et donc parfaitement adapté à cette séance. La proposition est la suivante : on commence rapidement par la projection du film (et éventuellement d'un court-métrage) et on profite du "buffet dinatoire" post-séance pour échanger nos interrogations, émotions, stupéfactions... (pensez à apporter un petit quelque chose !)
168, avenue d'Italie - Paris 13è
code : 5002
Métro : Maison-Blanche (ligne 7)
tel: 06 25 86 45 75

A dimanche ! (et encore merci à Romain)

Lire la suite

30 août 2007

L'oBservatoire - projection de "Nanook of the north", jeudi 30 août, 21h, chez Antoine G.

"Nanook of the north" de Robert Flaherty, 1922.
jeudi 30 août, 21 heures au plus tard ! Ceux qui souhaitent picniquer viennent plus tôt !
Chez Antoine Gouvernaire,
8, Allée d'Andrézieux, Paris 18è.
code : 15A93. 8ème étage.
01 42 57 70 61

Lire la suite

20 juin 2007

Projection de "Style Wars" et "Writers", documentaires sur l??histoire des graffeurs, 20.06.07, chez Romain

Au programme de L??oBservatoire, mercredi 20 juin à 20h30, (au moins) deux documentaires sur l??histoire des graffeurs / writers.

"Style Wars" de Tony Silver et Henry Chalfant (1983),
documentaire mythique pour les graffeurs du monde entier, sur les graffiti couvrant les trains new-yorkais et l??éclosion de la culture hip-hop. Chalfant est aussi co-auteur des livres Subway Art Henry Chalfant & Martha Cooper, 1984 et Spray Can Art Henry Chalfant & James Prigoff, 1987, les deux grosses références publiées chez Thames & Hudson sur le Graffiti de New York.

"Writers. 1983-2003, 20 ans de graffiti à Paris" de Marc-Aurèle Vecchione (mars 2004).
Le titre résume assez bien le projet du film qui s??essaye à une histoire de l??art (du style) assez spontanée ; avec les témoignages nombreux des précurseurs à l??étranger (Futura, Jonone, Shoe...) et en France (Bando, Mode2, Lokiss, Boxer, Creez?). On y retrouve l??incontournable Chalfant.

?a se passe chez Romain M. (06 25 86 45 75), mercredi 20 juin à 20h30
168, avenue d??Italie, Paris 13
(M° Maison Blanche), code : 5002
Précautions usuelles : ceux qui veulent passer picknicker arrivent plus tôt et chargés !

Lire la suite

26 mai 2007

Ciné-club : "Dieu sait quoi" de Jean-Daniel Pollet, vendredi 26.05, 21h, chez Antoine G.

Natures mortes : Dieu sait quoi (1994) de Jean-Daniel Pollet.

Au programme de ce vendredi soir, "Dieu sait quoi" de Jean-Daniel Pollet. Voilà un film qui fait problème ?? au bon sens du terme.
Pour préciser en quoi, on pourrait partir de ces propos de l??auteur : « Je considère ce film comme "naturel", et il me déplairait qu'on le fasse entrer dans quelque catégorie que ce soit. Je pense qu'il n'a pas de véritable ascendant et qu'il est inutile qu'il ait un successeur. »

Sur le site de L'oBservatoire :
http://simpleappareil.free.fr/lobservatoire/index.php?2007/05/23/31-natures-mortes-dieu-sait-quoi

La séance se déroulera chez Antoine.

8, Allée d'Andrézieux, Paris 18è.
code : 15A93. 8ème étage.
01 42 57 70 61

Consignes habituelles : pas plus tard que 21h, un peu plus tôt pour ceux qui viennent picknicker...

Lire la suite

28 février 2007

Ciné-club: "Zidane. Portrait du 21e siècle", mercredi 28.02, 21h, chez Romain M.

Extrait du texte de présentation de la séance:
"Il ne faut pas croire les réalisateurs quand ils disent qu??ils cherchaient à « filmer quelqu??un en train de faire son travail ». ?a n??était pas « quelqu??un », ça ne pouvait qu??être Zidane. Précisément parce que c??est la spécificité de ZZ de doubler son travail (joueur de foot) de toute une densité d??images (qui nous intéressent nous, et qui ont intéressé les réalisateurs).
Et si le film documente quelque chose, ou cherche à documenter quelque chose, c??est cette production imaginaire parallèle, cette sorte de perte, de fuite, qui se produit aux jointures du travail salarié.
Qui pose de vrais problèmes d??histoire de l??art."
Pour plus d'infos : www.simpleappareil.org/lobservatoire
ou tel: 06 25 86 45 75

Lire la suite

25 janvier 2007

Le site de L'oBservatoire est à jour : ttes les séances passées sont en ligne

Le site de L'oBservatoire est à jour : ttes les séances passées sont en ligne