Ce message pour vous annoncer la prochaine séance de L'oBservatoire consacrée au Falstaff d'Orson Welles (Chimes at Midnight en version originale, 1965). Séance co-présentée par Messires Benjamin et Corneliu.

La projection se tiendra le dimanche 24 mai, aux alentours de 20h30, chez Antoine (merci à lui). Ceux qui le souhaitent peuvent se joindre à nous pour un apéro dînatoire, en arrivant un peu plus tôt !

ci-dessous un extrait du texte de présentation (en français et en anglais) consultable en intégralité ici: http://simpleappareil.free.fr/lobservatoire/index.php?2009/05/06/64-falstaff

Welles considère Falstaff / Chimes at Midnight comme son chef-d’œuvre absolu, son film le plus fidèle à ses intentions initiales. C'est aussi le film dans lequel il s’est investi le plus. Le film reflète la personnalité de Welles, ses défauts, son charisme, ses rêves ; c'est un véritable autoportrait. Un autoportrait à travers Shakespeare.
Chaque metteur en scène adaptant Shakespeare coupe et modifie le texte original. Rares sont ceux qui proposent une adaptation ambitieuse. Welles l'a fait. Il a récolté et assemblé de manière parfaitement originale les extraits de quatre pièces de Shakespeare (Richard II, Henry IV 1 et 2, Henry V) évoquant Falstaff. "I don’t believe in an essential reverence for the original material. It’s simply part of the collaboration.”
“Falstaff... is the most unusual figure in fiction in that he is almost entirely a good man... He is a gloriously, life-affirming good man. There are very few gigantic silhouettes on the horizon of fiction who are good.” Orson Welles

Rendez-vous chez Antoine
8 allée d'Andrézieux - Paris 18e
Code : 24B76, 8e étage
Métro : Marcadet Poissonnier (lignes 12 & 4)
Tél : 01 42 57 70 61
mobile : 06 21 56 15 34